TOP 100 : BGS distinguée pour sa force d’innovation et ses avancées technologiques

BGS Beta-Gamma-Service GmbH & Co. KG a été décorée dans le cadre de la 26eédition de la compétition d’innovation « TOP 100 » : lors de la remise des prix le 28 juin au palais des congrès « Jahrhunderthalle » à Francfort en Allemagne, notre entreprise s’est officiellement vu féliciter pour sa force d’innovationpar le parrain de la manifestation, Ranga Yogeshwar, ainsi que son directeur scientifique, le professeur Nikolaus Franke. À l’aide d’une matrice scientifique, le concours évalue la gestion de l’innovation de petites et moyennes entreprises (PME) et les réussites auxquelles elle a donné naissance. BGS a particulièrement convaincu le jury indépendant dans la catégorie « Promotion des innovations par le top management » ainsi que par son orientation vers le monde extérieur. Ainsi, notre entreprise, qui compte à l’heure actuelle 180 collaborateurs, s’inscrit désormais au rang des pionniers de l’innovation parmi les PME allemandes.

« Nous sommes très fiers de ce prix qui nous confirme dans notre travail », se réjouit le directeur général de BGS, Andreas Ostrowicki. « Nous restons ouverts à l’inconnu et n’avons de cesse de développer des solutions novatrices pour nos clients et d’explorer de nouveaux domaines d’application pour nos services. C’est ce qui fait notre force d’innovation ! »

Fondée en 1981 à Wiehl près de Cologne en Allemagne, notre entreprise désormais officiellement pionnière s’est spécialisée dans la stérilisation de dispositifs médicaux et dans la réticulation par irradiation de matières plastiques pour l’industrie électronique, automobile et mécanique. Cette technologie de pointe rend les plastiques standards bon marché plus solides et résistants à la chaleur, à l’usure et aux substances chimiques corrosives. Comparable aux techniques de durcissement de métaux, ce procédé permet de remplacer les matériaux métalliques par des plastiques sans pour autant nécessairement recourir aux plastiques haute performance beaucoup plus coûteux. Selon Andreas Ostrowicki, son potentiel pour les secteurs nécessitant des matériaux légers tels que l’industrie automobile est considérable. Aujourd’hui, BGS est le premier prestataire pour le traitement par rayonnements bêta – donc des électrons accélérés – et gamma en Allemagne. Ses trois sites situés à Wiehl, Bruchsal et Saal an der Donau comptent deux sources de rayonnements gamma et huit accélérateurs d’électrons.

Le concours « TOP 100 »

Depuis 1993, la société allemande compamedia GmbH décerne la distinction « TOP 100 » à des PME ayant fait preuve d’une force d’innovation et d’avancées technologiques hors normes. Sa direction scientifique est assurée depuis 2002 par le professeur Nikolaus Franke, fondateur et président de l’institut pour l’entrepreneuriat et l’innovation près l’université économique de Vienne. Le journaliste scientifique Ranga Yogeshwar est quant à lui le parrain de TOP 100. Parmi les partenaires de projet du concours figurent entre autres l’association pour la promotion des sciences appliquées de l’institut de recherche allemand Fraunhofer « Fraunhofer-Gesellschaft zur Förderung der angewandten Forschung » ainsi que la fédération allemande des PME (BVMW). Par ailleurs, les revues économiques allemandes « manager magazin », « impulse » et « W&V » soutiennent le prix en tant que partenaires médiatiques. Pour plus d’informations rendez-vous sur https://www.top100-germany.com/.

BGS Directeur Général Dr. Andreas Ostrowicki (à gauche de l’image) et Stefan Semmel, Directeur Processus et Technologie (à droite) avec TOP 100-Mentor Ranga Yogeshwar. © KD Busch / compamedia

À ne pas rater : BGS au congrès IMRP 19 du 1er au 5 avril 2019

« Where Business and Science Connect » – la 19e édition de l’International Meeting on Radiation Processing (IMRP) se veut être un point de rencontre entre l’industrie et la science. À l’occasion de ce congrès international sur l’utilisation commerciale des rayonnements ionisants, l’International Irradiation Association (iia) réunira les professionnels du secteurs. Organisée tous les deux ou trois ans, cette conférence de renommée mondiale revient cette année en Europe du 1er au 5 avril, et plus précisément à Strasbourg. Dans le cadre de présentations et d’ateliers, des chercheurs, ingénieurs et entrepreneurs discuteront des tendances actuelles et des nouvelles opportunités qu’offrent la stérilisation par rayonnement et la réticulation par irradiation.

L’expert allemand du traitement par rayonnement BGS présentera trois exposés à l’IMPR 19 :

  • Lundi 1er avril 2019 :
    « Building a gamma irradiator in times of homeland security experiences from Germany »
    (Développement d’un irradiateur gamma à l’heure du débat sur la sécurité intérieure en Allemagne)
    Dr. Andreas Ostrowicki, directeur général de BGS
  • Mardi 2 avril 2019 :
    « New opportunities in radiation crosslinking »
    (Nouvelles opportunités dans le domaine de la réticulation par irradiation)
    Dr. Andreas Ostrowicki, directeur général de BGS
  • Mercredi 3 avril 2019 :
    « Cutting-edge technologies for irradiation crosslinking and sterilisation in industrial processes »
    (Technologies de pointe pour la réticulation et la stérilisation par irradiation dans les processus industriels)
    Dr. Dirk Fischer, directeur du développement d’applications chez BGS

Par ailleurs, l’IMRP 19 permettra aux participants de s’inscrire à une visite guidée du site de BGS à Bruchsal, près de Karlsruhe, en Allemagne le 5 avril 2019. L’usine leur ouvrira ses portes afin de leur présenter les étapes de production de l’irradiateur gamma le plus moderne au monde. Les intéressés se retrouveront à 8h30 à Strasbourg pour terminer leur visite vers 13h00 à Bruchsal.

Pour de plus amples informations sur l’IMPR 19, rendez-vous sur le site https://imrp-iia.com/.