Audit DQS 2022 : surveillance réussie

La satisfaction de nos clients et l’excellence de nos services constituent la priorité première de notre entreprise. Ainsi, BGS se soumet tous les ans à un audit effectué par la société allemande de certification des systèmes de management, DQS Med GmbH, afin de faire attester que notre entreprise remplit les exigences des normes ISO 9001, ISO 13485 et ISO 11137.

L’audit de surveillance de cette année s’est déroulé sur un total de sept jours en février 2022 sur les trois sites de BGS Wiehl, Bruchsal et Saal a.d. Donau. Résultat : BGS continue à remplir tous les critères et a donc obtenu les certifications NF EN ISO 9001, NF EN ISO 13485 et NF EN ISO 11137, tout comme les années précédentes.

Les certifications de BGS

NF EN ISO 9001

  • La norme internationale NF EN ISO 9001 sert de référentiel d’exigences auxquelles doit répondre notre système de gestion de qualité.
  • La certification garantit la qualité irréprochable de nos services à nos clients et à des tiers.
  • La mise en place et le respect des critères d’audit ont permis à BGS d’optimiser ses processus internes, l’utilisation des ressources et la satisfaction aussi bien des salariés que des clients.
  • La norme vise à analyser et à remplir les exigences de prospects et clients vis-à-vis de l’entreprise.

NF EN ISO 13485 et NF EN ISO 11137

  • La norme internationale NF EN ISO 13485 relative aux systèmes de management de la qualité pour les dispositifs médicaux a pour objectif de garantir la sécurité des patients. Elle comprend des exigences précises concernant la conception, la production et la commercialisation de dispositifs médicaux et jette les bases de la coopération entre fabricants et sous-traitants.
  • La norme NF EN ISO 11137, quant à elle, définit les exigences pour le développement, la validation et le contrôle de routine d’un processus de stérilisation par rayonnement pour les dispositifs médicaux.

Compte tenu du Règlement européen relatif aux dispositifs médicaux et des critères d’homologation, les prestataires critiques du génie médical doivent absolument disposer d’un système de gestion de la qualité certifié. Ainsi, ces deux certifications soulignent la fiabilité et la sécurité des services de stérilisation par rayonnement de BGS.

Heureux et fiers des excellents résultats de cet audit, nous continuerons de faire vérifier et certifier sur une base annuelle les processus et structures de notre entreprise afin d’améliorer encore nos prestations. Pour plus d’informations sur nos certifications, cliquez ici.

Qualité élevée grâce à la certification

Le traitement par irradiation de plus en plus sollicité dans le génie médical, la biotechnologie, l’industrie automobile et le bâtiment

Une croissance solide et convaincante pour BGS

Wiehl, le 23/02/2022 – Grâce à la croissance continue du marché du génie médical et de la biotechnologie ainsi qu’à l’intensification de la demande venant du BTP et de l’industrie automobile, les chiffres restent au beau fixe pour BGS Beta-Gamma-Service, le spécialiste de l’irradiation par rayonnements bêta et gamma. Cette PME allemande, dont les trois sites se trouvent à Wiehl, Bruchsal et Saal an der Donau, a en effet clôturé l’exercice 2021 sur une croissance à deux chiffres. Une progression notamment due à la stérilisation par rayonnement, filière qui a elle aussi enregistré une hausse à deux chiffres, en particulier grâce aux articles de biotechnologie, ainsi qu’à l’essor constant du secteur du bâtiment et au développement de l’électromobilité qui ont de leur côté boosté le chiffre d’affaires du domaine de la réticulation par irradiation.

Une part importante de cette croissance revient non seulement aux bioréacteurs utilisés dans la production de vaccins et aux milieux de culture destinés aux analyses microbiologiques, mais aussi et surtout aux dispositifs médicaux comme les produits à usage unique de laboratoires et de diagnostique employés dans le cadre de tests de dépistage du coronavirus. L’industrie automobile et le bâtiment ont quant à eux surtout fait traiter des câbles afin d’améliorer leur isolation et leur résistance chimique.

Le chiffre d’affaires total de BGS, supérieur aux objectifs, s’inscrit dans la lignée de ces dernières années. « Depuis le début de la pandémie, nous enregistrons une hausse de la demande pour les produits de biotechnologie, les consommables destinés aux laboratoires et les conditionnements pharmaceutiques. Les interventions chirurgicales repoussées ayant été rattrapées et les blocs opératoires fonctionnant de nouveau régulièrement, les capacités de stérilisation ont par ailleurs été encore plus sollicitées pour les produits de santé à usage unique et les implants. Le traitement par rayonnements bêta ou gamma est et reste une méthode indispensable pour stériliser les produits de santé. Il s’agit donc d’une prestation essentielle, d’autant plus en période de pandémie. Par ailleurs, ce processus à haute intensité énergétique améliore les propriétés des matières plastiques standards bon marché de façon à les rendre durablement résistants à la chaleur, à l’usure et aux produits chimiques. Leur qualité et leur performance en font des matériaux de plus en plus courtisés, notamment pour le développement de l’électromobilité. Dès lors que les approvisionnements en plastiques techniques se seront stabilisés, ce domaine devrait enregistrer une nouvelle hausse », indique Andreas Ostrowicki, gérant de BGS. Pour son entreprise, le principal défi pour l’exercice en cours résidera dans l’augmentation des prix de l’énergie.

Des investissements considérables pour agrandir les surfaces de production
Face à l’intensification de la demande en prestations de traitement par irradiation, BGS investit en continu dans le développement de ses capacités. L’entreprise va ainsi agrandir ses surfaces de production sur son site principal de Wiehl, près de Cologne, et prévoit un investissement global à sept chiffres.

BGS Saal mise sur Cargoclix

Des processus logistiques optimisés, une planification simplifiée et des temps d’attente réduits pour les transporteurs : à compter du 1er février 2022, BGS instaure une plateforme web de gestion des créneaux horaires pour les livraisons et les enlèvements sur son site de Saal an der Donau. Une solution qui a tout d’abord été testée pendant plusieurs mois avec six entreprises de transport.

« Nos transporteurs partenaires et nous-mêmes avons été pleinement convaincus par le produit créneau horaire de Cargoclix », explique Robert Heinrich, directeur du site BGS de Saal. « Les avantages de cet outil pour la livraison et l’enlèvement de marchandises sautent aux yeux : les parties prenantes bénéficient toutes d’une meilleure planification des taux d’occupation des quais de chargement et de déchargement, de l’accélération des processus et de la transparence sur les capacités disponibles. Ce nouveau système nous permettra à l’avenir de réduire de plusieurs heures les temps d’attente pour les livreurs. Cela constitue non seulement un atout majeur pour les transporteurs, mais aussi un avantage économique pour les clients car, en règle générale, les temps d’immobilisation leur sont facturés. »

À compter du 1er février, les clients de BGS Saal pourront réserver en ligne des créneaux pour livrer et enlever des marchandises. « Les transporteurs qui ne réservent pas de créneau devront attendre qu’une place se libère et donc éventuellement prévoir des temps d’attente plus longs. Ceux qui auront réservé seront prioritaires », conclut Robert Heinrich. Pour pouvoir réserver un créneau horaire, il faut tout d’abord créer un compte – un processus de quelques minutes seulement bien expliqué par Cargoclix.

Dans un premier temps, le système de gestion des créneaux horaires Cargoclix sera déployé uniquement pour le site de Saal. BGS réfléchit actuellement à étendre son application à la logistique des sites de Wiehl et de Bruchsal.

BGS Beta-Gamma-Service fête ses 40 ans

Wiehl, le 29 juillet 2021 – L’expert allemand en stérilisation par rayonnement et en réticulation par irradiation BGS fête ses 40 ans. Fondée en 1981 par Lothar Wiesner à Wiehl, près de Cologne, cette entreprise a joué un rôle majeur dans le développement des procédés de stérilisation modernes courants. Employant plus de 190 salariés répartis sur ses trois sites en Allemagne, elle est aujourd’hui le leader en matière d’applications industrielles de rayonnements bêta et gamma.

Tout commence dans les années 1980 à Wiehl : avec sept collaborateurs et deux irradiateurs, BGS s’affirme comme pionnier de ce secteur industriel. Cette entreprise privée surmonte des débuts quelque peu difficiles grâce à la ténacité de ses dirigeants. La construction de la première source de rayonnement gamma de cobalt 60 en 1986 aide à faire connaître cette nouvelle technologie davantage et à proposer des services de stérilisation par rayonnement à grande échelle. Désormais, l’intérêt qui lui est apporté s’intensifie – et la demande suit. Ce sont alors notamment les dispositifs médicaux et conditionnements pour produits alimentaires et pharmaceutiques qui sont de plus en plus stérilisés par rayonnement. En tant qu’expert en matière d’optimisation de plastiques grâce à la réticulation par irradiation, BGS devient, au fil des ans, un partenaire essentiel des industries automobile, mécanique et de la construction. Après l’inauguration de son site à Bruchsal, près de Stuttgart, en 1986 et de celui à Saal an der Donau en Bavière en 2000, cette PME est désormais également présente dans le sud de l’Allemagne. Andreas Ostrowicki, docteur en chimie et gérant de la société depuis 2008, continue à moderniser les processus en établissant des normes industrielles, ce qui fait de BGS un prestataire de services important pour ses clients venant aujourd’hui de 28 pays différents. En 2021, l’entreprise voit récompenser sa réussite et sa force d’innovation notamment dans les domaines de la réticulation par irradiation, de l’impression 3D, de la construction légère et du recyclage pour la troisième fois consécutive par le prix d’innovation « TOP 100 ».

40 ans après sa fondation, BGS table sur un bel avenir : « Les technologies comme la construction légère requièrent des idées et matières innovantes », explique son gérant Andreas Ostrowicki. « En optimisant des polymères standard, nous atteignons une utilisation des ressources plus efficace. Ainsi, dans certaines applications, il est possible de remplacer des plastiques haute performance onéreux ou des métaux très lourds par des plastiques réticulés. Le potentiel pour l’industrie automobile et bien d’autres est énorme. L’an dernier, la stérilisation par rayonnement s’est avérée une fois de plus être une technologie indispensable et fondamentale pour la protection de la santé publique. Sans matériels stériles pour la recherche et l’industrie biopharmaceutiques, nous n’aurions pas de vaccin contre la COVID-19 aujourd’hui. » Cette année, BGS continue à investir dans l’élargissement de ses capacités afin de répondre à la forte demande. Par ailleurs, avec ses partenaires du monde des sciences et de l’industrie, la PME intensifie sa recherche en matière de nouvelles applications de rayonnements ionisants.

Salon virtuel prévu pour septembre 2021

L’année de ses 40 ans, BGS organisera les « BGS Irradiation Service Days 2021 ». Ce salon virtuel articulé autour de ses activités clés que sont la stérilisation par rayonnement et la réticulation par irradiation aura lieu les 29 et 30 septembre et proposera une plateforme d’échange aux experts et utilisateurs venant de l’industrie, de la recherche et des associations professionnelles. Cette conférence en direct expliquera entre autres comment réussir le processus de stérilisation ainsi que le développement de solutions de secours garantissant la sécurité d’approvisionnement. En matière de réticulation, il s’agira de développer le savoir-faire autour des champs d’application et du potentiel de cette technologie ainsi que des matières adéquates, notamment pour l’application dans les processus de la fabrication additive. La participation à cet événement est gratuite. Vous recevrez de plus amples informations sur notre site internet en temps utile.

Nouvelle direction de la qualité chez BGS Beta-Gamma-Service

Depuis mi-avril, Sarah Haufe dirige le service qualité chez BGS. Cette ingénieure et auditrice qualité nous provient de l’entreprise Biovegan GmbH où elle était responsable, en sa fonction de membre de la direction, de la gestion qualité ainsi que de la production et des stocks. Désormais, Sarah Haufe sera à la tête de la qualité des services de stérilisation par rayonnement et de réticulation par irradiation chez BGS.

En tant que directrice qualité chez BGS, Sarah Haufe coopérera étroitement avec toutes les unités de l’entreprise. Elle veillera également à la réalisation et à la surveillance des audits qualité internes et externes. À la tête de la gestion qualité pour l’ensemble des implantations, elle sera responsable de toutes les équipes du laboratoire de contrôle, de l’assurance qualité et du management qualité au siège, à Wiehl, ainsi que sur les sites de Bruchsal et Saal an der Donau.

« Nous sommes heureux d’accueillir Sarah Haufe, une manager et gestionnaire de qualité chevronnée », se réjouit le gérant de BGS, Dr. Andreas Ostrowicki. « Madame Haufe nous aidera à perfectionner notre système qualité déjà très structuré pour répondre aux exigences réglementaires et normatives ainsi qu’aux besoins de nos clients. »

« En tant qu’entreprise en pleine croissance, BGS présente beaucoup d’opportunités et de défis que j’ai hâte de relever. Je suis heureuse de contribuer à cette évolution en tant que directrice qualité et d’optimiser les processus en place en coopération continue avec la direction », explique Sarah Haufe.

Qualité et certifications chez BGS

En constante optimisation, le système de gestion qualité de BGS est certifié ISO 9001, DIN EN ISO 13485 ainsi que EN ISO 11137 et se caractérise par sa structure cohérente et sophistiquée. Nous sommes homologués par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). Nos trois sites disposent par ailleurs du certificat JAPAN-PAL, requis pour l’homologation de dispositifs médicaux au Japan.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur https://fr.bgs.eu/services/qualite-certifications/

2 700 m² de plus pour la logistique des dispositifs stériles à Bruchsal

La croissance de BGS se poursuit : après environ dix mois de travaux, notre site de Bruchsal dispose désormais d’un nouveau centre logistique qui lui permet de plus que doubler sa surface.

Le marché des produits de diagnostic in vitro, des équipements pour laboratoires et des dispositifs médicaux étant en pleine croissance depuis plusieurs années, les prestataires de stérilisation doivent adapter leurs capacités. Par conséquent, afin de compléter l’irradiateur gamma de son siège, situé à Wiehl près de Cologne, BGS a investi en 2018 dans une installation ultra-moderne à Bruchsal, dont l’activité ne cesse de progresser. « Étant donné qu’une augmentation de la production va bien entendu de pair avec la nécessité d’agrandir la surface logistique, nous avons lancé dès fin 2019 un projet de construction d’un nouveau centre logistique sur le site existant », explique Andreas Ostrowicki, gérant de BGS. La construction a commencé en avril 2020, après d’importants travaux de démolition de l’ancien bâtiment et de terrassement.

Accélération de la croissance sur le marché des consommables pour la production de vaccins contre la COVID-19

« Depuis le début de la pandémie de coronavirus, la demande en consommables pour les laboratoires et en conditionnements pharmaceutiques s’intensifie encore plus. Il faut donc y répondre en accroissant les capacités de stérilisation », ajoute Andreas Ostrowicki. « Parallèlement, nous enregistrons une nette hausse de la demande en produits à usage unique nécessaires à la production de vaccins contre la COVID-19. Avec ce nouveau bâtiment, nous disposons dorénavant de la surface de stockage dont nous avions grandement besoin pour faire suite à l’augmentation de la production. Il nous permet également de mieux gérer nos flux internes de marchandises tout en garantissant le respect des réglementations à l’instar de la séparation des produits traités et non traités. »

Hausse du chiffre d’affaires de BGS malgré la pandémie

Wiehl, le 23 mars 2021 – Grâce à une augmentation de la demande en stérilisation de produits biotechnologiques et de conditionnements pharmaceutiques, en particulier due à la pandémie, BGS Beta-Gamma-Service GmbH & Co. KG poursuit sa croissance. Après avoir déjà investi 11 millions d’euros dans ses installations et ses sites en 2020, le prestataire de stérilisation prévoit une nouvelle enveloppe d’une demi-dizaine de millions d’euros pour cette année.

Les produits aseptisés au service de la santé publique : BGS, prestataire de stérilisation notamment de produits médicaux à usage unique comme les cathéters et les consommables pour laboratoires, propose des services dits essentiels, et ce même en période hors pandémie. « Le traitement par rayonnements est et reste une méthode indispensable pour stériliser les produits de santé. L’an dernier, nous avons également enregistré une forte hausse de la demande en produits biotechnologiques, en consommables destinés aux laboratoires et en conditionnements pharmaceutiques », indique le gérant de BGS, Andreas Ostrowicki.

L’évolution constante du secteur du bâtiment a de plus occasionné une légère progression du chiffre d’affaires du deuxième domaine d’activité de BGS, à savoir la réticulation par irradiation de plastiques : « Notre solution de réticulation par irradiation, notamment de tuyaux et barres, maintient les propriétés des systèmes utilisés dans les projets de construction et de rénovation sur le long terme », ajoute M. Ostrowicki. Les plastiques réticulés se caractérisent par une stabilité accrue, ce qui en fait un matériau de premier choix pour la construction légère dans le domaine de l’électromobilité. BGS estime que la demande de l’industrie automobile en pièces réticulées va croître au cours de l’année.

Des investissements considérables pour augmenter les capacités

L’an dernier, afin de répondre à la hausse de la demande en matière de stérilisation, BGS n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour accroître ses capacités. « L’objectif étant de pouvoir servir nos clients sur le long terme, nous avons investi environ 11 millions d’euros dans l’augmentation de nos capacités et l’agrandissement de nos sites », explique M. Ostrowicki.

Les technologies d’irradiation comme clé du succès : troisième récompense consécutive pour l’esprit d’innovation de BGS

PTop 100 Awardour la troisième fois d’affilée, l’entreprise BGS a été récompensée lors du concours d’innovation « TOP 100 ». Concourant parmi les sociétés de taille B (51 à 200 salariés), notre entreprise a particulièrement convaincu dans les catégories « Promotion des innovations par le top management » et « Ouverture vers l’extérieur/Open Innovation » de cette compétition basée sur des données scientifiques. Dans le domaine de la stérilisation par rayonnement, nous avons surtout marqué des points grâce à notre grande flexibilité face à la pandémie, tandis que nos nombreux projets de développement en matière d’impression 3D, de construction légère et de recyclage ont impressionné le jury dans le domaine de la réticulation par irradiation. 

Ce concours indépendant évalué par des chercheurs en matière d’innovation se base sur 120 critères regroupés en cinq catégories. Les lauréats des dernières années doivent par ailleurs apporter des preuves d’amélioration. « BGS est en pleine croissance. Nous sommes fiers de voir que notre esprit d’innovation et donc le développement de nos sites ainsi que nos efforts constants engagés dans la numérisation ont été déterminants pour la décision du jury », se réjouit le gérant de BGS, Andreas Ostrowicki.


Stérilisation par rayonnement : grande flexibilité en temps de COVID-19

Tenant compte de la situation actuelle, cette année, le concours a décerné un prix spécial analysant la réaction des entreprises à la pandémie. « Nos services liés à la stérilisation par rayonnement jouent un rôle primordial pour le secteur de la santé d’aujourd’hui », explique M. Ostrowicki, avant d’ajouter : « Cette technologie s’avère indispensable en temps de COVID-19, car elle constitue un élément essentiel de la production des vaccins. Nous stérilisons par exemple des bioréacteurs à usage unique dans lesquels sont fabriqués les vaccins contre le coronavirus. Pour pouvoir traiter de tels produits de manière prioritaire, nous avons tout de suite créé les capacités correspondantes et adapté notre production. »

Les sévères restrictions empêchant temporairement la libre circulation entre les pays ont contraint BGS à faire preuve d’une flexibilité inédite ainsi qu’à trouver des solutions pour des processus existants. « Aux mois de mars et d’octobre 2020, nous ne pouvions plus faire appel à nos partenaires internationaux de longue date pour recharger nos sources de rayonnements gamma sur les sites de Wiehl et de Bruchsal », poursuit le gérant. « À la suite de discussions intenses, nous avons pu coopérer avec un prestataire allemand et relever le défi avec ses experts et nos propres collaborateurs. »

Réticulation par irradiation : de nombreux projets en cours

Dans le domaine de la réticulation par irradiation, BGS s’est particulièrement démarquée grâce à ses projets de recherche en cours, notamment en matière d’impression 3D. Ainsi, en coopération avec ses partenaires, cet expert du traitement par rayonnements a réussi pour la première fois à appliquer la réticulation par irradiation aux composantes plastiques imprimées en 3D, ce qui améliore nettement leurs propriétés et champs d’application.

BGS compte bien exploiter davantage le potentiel de la réticulation par irradiation à l’avenir. « Qu’il s’agisse de la réduction de poids, de la construction légère, de courants forts, de batteries ou de nouveaux processus de fabrication, les matériaux utilisés sont exposés à des températures élevées et doivent ainsi résister à des conditions extrêmes », explique M. Ostrowicki. « La réticulation par irradiation pourrait donc constituer une solution très avantageuse pour de nombreuses applications – aujourd’hui et demain. » Le lauréat « TOP 100 » de 2021 se penche par ailleurs sur le développement durable : en effet, en coopération avec l’université technique de Berlin, l’université technique et économique d’Aalen et son partenaire Nylon Polymers, il développe un processus permettant de recycler des matières thermoplastiques réticulées par irradiation. Les premiers résultats sont attendus au cours de cette année.

Le concours « TOP 100 »

Depuis 1993, la société allemande compamedia GmbH décerne la distinction « TOP 100 » à des PME ayant fait preuve d’une force d’innovation et d’avancées technologiques hors normes. Sa direction scientifique est assurée depuis 2002 par le professeur Nikolaus Franke, fondateur et président de l’institut pour l’entrepreneuriat et l’innovation près l’université économique de Vienne. Lauréat de 25 prix de recherche et auteur de plus de 200 publications, il fait partie des chercheurs les plus importants en matière d’innovation. Le journaliste scientifique Ranga Yogeshwar est quant à lui le parrain de TOP 100. Parmi les partenaires de projet du concours figurent entre autres l’association pour la promotion des sciences appliquées de l’institut de recherche allemand Fraunhofer « Fraunhofer-Gesellschaft zur Förderung der angewandten Forschung » ainsi que la fédération allemande des PME (BVMW). Par ailleurs, les revues économiques allemandes « manager magazin » et « impulse » soutiennent le prix en tant que partenaires médiatiques. Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.top100-germany.com.

BGS renforce sa communication sur les réseaux sociaux en Europe

Souhaitant optimiser sa communication sur les réseaux sociaux, BGS mise désormais sur l’expertise de l’agence de communication Bamboo Consulting, basée à Hambourg en Allemagne. Cet expert spécialisé dans la communication B2B s’est imposé dans le cadre d’une analyse en profondeur des prestataires du marché grâce à sa stratégie taillée sur mesure pour les réseaux sociaux de BGS.

« Bamboo Consulting connaît sur le bout des doigts la communication d’entreprise à entreprise autour de produits et services qui nécessitent d’être expliqués », se réjouit le gérant de BGS, Andreas Ostrowicki. « Cette équipe dispose d’une expérience considérable dans l’industrie de la technologie à l’échelle internationale et nous a présenté un concept plus que convaincant. Ces atouts nous permettront à coup sûr de développer de manière optimale aussi bien notre position sur le marché des services de traitement par irradiation que nos activités clés que sont la stérilisation par rayonnement et la réticulation par irradiation. »

Désormais, Bamboo Consulting se chargera de tous les aspects de la communication de BGS sur les réseaux sociaux au niveau européen – du développement d’une stratégie adéquate à l’élaboration et la commercialisation des contenus en passant par des conseils en continu, des formations et l’analyse de l’efficacité des mesures.

Nouveau bâtiment administratif pour le siège de BGS à Wiehl

Nouveau bâtiment administratif pour le siège de BGS à Wiehl

Août 2020 : après deux ans de travaux, les services administratifs du siège de BGS à Wiehl ont emménagé dans leurs nouveaux bureaux. 

Nos nouveaux locaux, un environnement moderne sur deux étages, favorisent la communication entre les différents services. Nous sommes fiers et heureux de pouvoir y accueillir dès maintenant nos partenaires commerciaux, nos clients et nos fournisseurs.

Les coordonnées de vos interlocuteurs restent inchangées, au même titre que l’adresse de l’entrée de notre entreprise
(GPS : 50.967050, 7.530913).

L’adresse postale de nos services administratifs est désormais :

BGS Beta-Gamma-Service GmbH & Co. KG
Fritz-Kotz-Straße 12
D-51674 Wiehl

Veuillez noter que l’adresse postale de nos services opérationnels (Fritz-Kotz-Straße 16) n’a pas changé et que l’ensemble des homologations et documents relatifs à la qualité conservent leur validité.

Vous trouverez ici une description de l’accès à nos usines afin de nous trouver et de vous orienter plus facilement sur notre site