À ne pas rater : BGS au congrès IMRP 19 du 1er au 5 avril 2019

« Where Business and Science Connect » – la 19e édition de l’International Meeting on Radiation Processing (IMRP) se veut être un point de rencontre entre l’industrie et la science. À l’occasion de ce congrès international sur l’utilisation commerciale des rayonnements ionisants, l’International Irradiation Association (iia) réunira les professionnels du secteurs. Organisée tous les deux ou trois ans, cette conférence de renommée mondiale revient cette année en Europe du 1er au 5 avril, et plus précisément à Strasbourg. Dans le cadre de présentations et d’ateliers, des chercheurs, ingénieurs et entrepreneurs discuteront des tendances actuelles et des nouvelles opportunités qu’offrent la stérilisation par rayonnement et la réticulation par irradiation.

L’expert allemand du traitement par rayonnement BGS présentera trois exposés à l’IMPR 19 :

  • Lundi 1er avril 2019 :
    « Building a gamma irradiator in times of homeland security experiences from Germany »
    (Développement d’un irradiateur gamma à l’heure du débat sur la sécurité intérieure en Allemagne)
    Dr. Andreas Ostrowicki, directeur général de BGS
  • Mardi 2 avril 2019 :
    « New opportunities in radiation crosslinking »
    (Nouvelles opportunités dans le domaine de la réticulation par irradiation)
    Dr. Andreas Ostrowicki, directeur général de BGS
  • Mercredi 3 avril 2019 :
    « Cutting-edge technologies for irradiation crosslinking and sterilisation in industrial processes »
    (Technologies de pointe pour la réticulation et la stérilisation par irradiation dans les processus industriels)
    Dr. Dirk Fischer, directeur du développement d’applications chez BGS

Par ailleurs, l’IMRP 19 permettra aux participants de s’inscrire à une visite guidée du site de BGS à Bruchsal, près de Karlsruhe, en Allemagne le 5 avril 2019. L’usine leur ouvrira ses portes afin de leur présenter les étapes de production de l’irradiateur gamma le plus moderne au monde. Les intéressés se retrouveront à 8h30 à Strasbourg pour terminer leur visite vers 13h00 à Bruchsal.

Pour de plus amples informations sur l’IMPR 19, rendez-vous sur le site https://imrp-iia.com/.

Complex and Flexible at the same Time

The company BGS, established in 1981 and headquartered in Wiehl near Cologne, covers two major areas of activity: Radiation sterilisation and refinement of materials. With its other branches in Saal an der Donau and Bruchsal, the radiation specialist is represented at three locations in Germany. In an interview with our editorial team, Dr. Andreas Ostrowicki, Managing Director of BGS, provides more details. read more

BGS construit une usine à rayon Gamma à Bruchsal

Télécharger le PDF : Article paru dans Medizin und Technik (DE)

Information matières plastiques

Télécharger le PDF : Article de presse Kunststoff Information (DE)

Le rayonnement pour l’industrie et le consommateur

Coopération : Pourquoi l’Allemand BGS Beta-Gamma Service GmbH collabore avec l’Alsacien CRT Aérial.

Télécharger le PDF: Mittelbadische Presse mit Aerial (DE)

BGS construit une nouvelle usine à Bruchsal

Télécharger le PDF : Article de presse Amtsblatt Bruchsal (DE)

BGS construit une nouvelle usine

Le fournisseur de service médical de Wiehl veut investir 14 Millions d’euro dans son centre de Bruchsal.

Télécharger le PDF : Article de presse Koelnische (DE)

Un bel avenir pour les matériaux plastiques

Plastiques réticulés. Avec des propriétés améliorées, les plastiques réticulés par rayonnement sont une alternative économique aux thermoplastiques haute performance de plus en plus utilisés Dr. Andreas Ostrowicki et Uwe Stenglin sont des pionniers du développement de ce procédé. Ils présentent dans cet article les applications qui ont été développées rapidement, des idées prometteuses, et comment des entreprises de taille moyenne peuvent être compétitives face aux géants de la chimie grâce à ce procédé.

Télécharger l’article en PDF : Radiant-Future-en (en anglais)

Le soudage par vibration du Polyamide 66 réticulé par rayonnement – Recherche pour de nouvelles applications

La conséquence de la fusion continue dans la phase quasi-stable du processus de soudage par vibration est que, en règle générale, un équilibre se produit entre l’apport de chaleur induite par le frottement et la dissipation de la chaleur par la matière en fusion ainsi que l’énergie nécessaire à la zone de soudure pour la fusion complète du matériau. Dans le cas des matières thermoplastiques semi-cristallines, ce phénomène limite les températures atteignables dans la zone de jonction juste de quelques degrés au-dessus de la température de fusion des cristallites et limite la gamme de soudage de matériaux mixtes aux matériaux ayant approximativement les mêmes gammes de points de fusion.

La modification du polyamide 66 par réticulation par rayonnement, dans le but de minimiser le flux de compression hors de la zone de jonction et la modification de l’équilibre énergétique qui en découle est décrite dans cet article. Des observations par microscope mécaniques, colorimétriques, rhéologiques et optiques mettent en évidence le potentiel de la récitation par rayonnement pour la fabrication de soudure de matériaux mixtes (matériaux composites ?) PA6, PA66, PA46, PA6T / 6I et PPS.

Télécharger l’article en PDF : Joining-Plastics-Vibrationsschweissen-02-2011_01 (anglais)
Plus d’information : www.fuegen-von-kunststoffen.de

Le rayonnement ouvre une nouvelle dimension pour la fabrication de films plastiques

Rayonnement électronique. Dans différents domaines, les films techniques thermoplastiques pour appareils interconnectés souples et moulés doivent respecter des exigences qu’ils ont été incapables d’atteindre jusqu’à aujourd’hui. Or, il a été montré que les films réticulés par rayonnement répondent à ces exigences.

Télécharger l’article en PDF : Kunststoffe_Folien_englisch_11_2010 (anglais)